Toute l'actualité de koudougou

Chambre de commerce de Koudougou, Des commerçant et opérateurs économiques exigent la dissolution de la chambre consulaire

 

    Des opérateurs économiques et commerçants de Koudougou ne veulent plus des élus consulaires de chambre de commerce de Koudougou. Ils  rencontrés le jeudi 27 novembre 2014 pour demander la dissolution de la chambre de commerce, la relecture de ses textes, l’organisation de nouvelles élections libres et transparentes. Marcel P Zoma a présidé la rencontre aux côtés de Mouni Naré et Tebo Yaméogo.

 

 P1090908.JPG

 Les principaux animateurs de la rencontre

 

’Plus rien ne sera comme avant. A travers cette rencontre, nous voulons  demander à nos plus hautes autorités de dissoudre purement et simplement la chambre consulaire de Koudougou et réorganiser des élections libres et transparentes. Mais bien avant, il va falloir une relecture de certains textes qui la régissent et créer un ficher électoral permettant à tous commerçants détenteur de son registre de commerce de pouvoir postuler’’ a lancé Tebo Yaméogo. Mouni Naré et Serge Baguemzaré ont revélé qu’une correspondance a été adressée, à cet effet, au premier ministre. ‘’ Nous sommes là uniquement pour défendre nos intérêts non contre quelqu’un. Nous ne voulons plus de monopole au Burkina Faso que tous ceux qui peuvent importer des produits puissent le faire. Nous réfutons le mode des élections précédentes a pesté Mouni Naré.  ‘’Nous ne pouvons pas être dans le commerce et rester muets devant des problèmes  qui nous concernent. Nous voulons une nouvelle réorganisation de cette structure afin que la chambre de commerce du Centre-Ouest soit une vraie structure des acteurs du commerce de la région. Des frustrations demeurent toujours depuis les précédentes élections consulaires de la chambre de commerce’’ a ajouté  Marcel Poulma Zoma. Ainsi pour aller vite et bien vers une dissolution de l’actuelle chambre de commerce un regroupement (Collectif du commerce, des services, de l’industrie et des organes de la société civile pour une chambre de commerce assainie) est né. Dans les prochains jours, ledit collectif sera installé à Koudougou et dans toutes les régions ou siègent les élus consulaires.



29/11/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres