Toute l'actualité de koudougou

Ecole normale supérieure de Koudougou, ‘’Pas de retour en classe les poches vides’’

Les élèves stagiaires de l’école normale supérieure de Koudougou (ENS) de l’université de Koudougou ont manifesté le lundi 1er décembre 2014 au sein de l’université. Ils entendent ainsi pour exiger le paiement intégral de leur présalaire et la résolution d’autres préoccupations liées à leurs conditions d’études.

 

P1090941.JPG

Les élèves stagiaires devant la présidence de l'université

 

‘’ Les élèves stagiaires sont mécontents. Les autorités de l’université de Koudougou veulent déduire les 13 jours de cours non faits du mois d’octobre dernier sur nos présalaires comme si cette situation de retard nous incombe. C’est une injustice. Sur la question nous avons eu plusieurs audiences avec l’administration de l’ENS. Elle n’est pas arrivée à nous convaincre à la base d’aucun texte en matière. De nombres écoles de formations professionnelles comme l’ENAREF cycle C, des ENEP et bien d’autres, dans le cas, n’ont pas opéré cette retenue. Les présalaires des mois d’octobre et de novembre n’ont toujours pas été payés alors que des pères de famille devront subvenir aux besoins des siens. Certains d’entre nous n’arrivent à se nourrir pour faute d’argent. D’autres font des acrobaties actuellement pour éviter leur bailleur pour cause de loyers impayés’’ explique Bassirou Koné un des délégués de l’ENS.

P1090962.JPG

 

Bassirou Koné un des délégués de l'ENS

 

Selon notre interlocuteur, dans certaines écoles professionnelles, une augmentation a été constatée sur le pécule. A l’ENS, le problème a été exposé depuis l’an passé mais toujours rien. Les stagiaires estiment que leur formation est sabotée par certains professeurs. A en croire les élèves, des formateurs viennent expédier par exemple un module de 25 heures en deux heures avec des polycopies qu’ils remettent. Des stagiaires de la 3e année de l’EPS qui devraient voir leur pécule augmenter de 31000 à 54435 FCA depuis le mois août attendent toujours et cela à cause des délibérations tardives. Les manifestants préviennent qu’ils ne retourneront pas en classe les poches vides et que la lutte pourrait se durcir si rien n’est dans les prochains jours.



03/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres