Toute l'actualité de koudougou

affrontement entre étudiants le 12 mars 2012 la version de l'ANEB Kdg

Le lundi 12 mars dernier des étudiants de l’Association Nationale des Etudiants du Burkina (ANEB) et ceux de l’Union Nationale des Etudiants du Faso (UNEF) venus de Ouaga et de Bobo se sont affrontés faisant des blessés et une saisie de drogue. Pour donner sa version des faits et les circonstances de cette situation qui a dégénéré, la section ANEB de Koudougou a donné une conférence de presse le jeudi 23 mars au CODE (lieu de l’affrontement). Francis Nikièma président de l’ANEB et Marc Bouda vis président au sport de la structure ont aminé ce point de presse.


‘’Le 12 mars 2012 nous avons été poussés à bout par les multiples provocations de l’UNEF qui ne datent pas d’aujourd’hui’’ a lancé Francis Nikièma avant de revenir sur les circonstances qui ont amené les deux structures estudiantines à s’affronter. Selon l’ANEB Koudougou le problème de l’occupation du CODE s’est posé pour la première fois en 2010. A son temps, elle a communiqué le programmes de ses rencontres (dimanche, lundi et chaque deux mardis à 20heures) à ceux de l’UNEF et à suggérer quelle en face autant. Chose qui n’a pas été faite. 

Francis Nikéma et Marc Bouda

 

Face à la perturbation insistante, une rencontre s’est tenue entre les deux structures pour clarifier l’occupation des locaux. Laquelle rencontre a eu pour mérite de calmer la grogne. Tout se passait bien (personne ne perturbant les réunions de l’autre) jusqu’à la date du dimanche 04. Ce dimanche là l’UNEF a initié une réunion à 19heures alors que l’ANEB avait programmé la sienne le même soir au même lieu à 20h.’’Nous sommes allés vers leurs militants leur rappeler notre rencontre. Par la suite, ces derniers ont refusé de libérer les lieux nous obligeant à les contraindre de sortir’’ a dit le président de l’ANEB. Selon les conférenciers, c’est après cet incident que l’UNEF de Ouaga a envoyé une équipe de 20 personnes de la capitale et 02 autres de Bobo le lundi 12 mars 2012. ‘’Elles ont occupé le CODE dès leur arrivée à 11h en toute tranquillité. Par deux fois nous avons interpelé l’UNEF sur notre rencontre ordinaire contre toute attente,  elle sort une affiche pour une assemblée générale 19h. La  suite on la connait. Un affrontement entre les deux structures a fait des blessés du coté des visiteurs ainsi qu’une saisie de drogue qui a été présentée à la presse. L’étudiant sur qui l’ANEB a trouvé le stupéfiant a été conduit à la police mais relâché immédiatement. 

la drogue saisie sur un étudiant selon les conférenciers

 

Pour Francis Nikièma certains actes prouvaient que les étudiants de Ouaga venaient en découdre avec eux. ‘’Entre autre exemple une rencontre qu’ils ont organisé au centre régional des œuvres universitaires de Koudougou le lundi 12 où ils ont promis tenir une activité à n19h malgré celle de l’ANEB à 20h même aux risques d’affrontements. A cela s’ajoute les notes retrouvées sur le calepin du SG de l’UNEF qui mentionnaient ‘blocage’du CODE’’ foie  de Francis Nikièma. Des échanges ont déjà eu lieu entre les deux corporations pour apaiser le climat.

De nombreux militants de l'ANEB ont assisté à la conférence aux cotés de journalistes

 

Espérons qu’elles trouveront un terrain d’attente afin de mieux défendre leurs intérêts au lieu de s’entre déchirer.                                                          

                                                                                                      sabouna ouédraogo



30/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres