Toute l'actualité de koudougou

Election du conseil municipal de Koudougou L’UNDD finit par claquer la porte

 

Le jeudi 07 mars dernier, 59 conseillers issus des dix secteurs et des quinze villages de Koudougou (un conseiller UNDD était absent) se sont retrouvés pour mettre en place le bureau du conseil municipal. Les votes débutés dans un climat paisible et de franche camaraderie, se sont achevés en queue de poisson quand vint le moment d’élire les conseillers régionaux. La faute à un article de la loi sujet à interprétations diverses. Dans l’incapacité de faire fléchir les 35 conseillers CDP, les 23 conseillers UNDD ont préféré claquer la porte.

 

Tout avait bien commencé, Noël Yaméogo de l’UNDD (gauche) félicitant son challenger Jérôme Zoma qui vient d’être élu maire

 

 

C’est à la préfecture de Koudougou que s’est tenue la mise en place du bureau du conseil municipal. Trois partis sont représentés dans ce nouveau conseil municipal, à savoir le CDP avec 36 conseillers, l’UNDD avec 24 conseillers et l’ADF/RDA avec un élu. 9h, la quasi-totalité des conseillers sont là. On dévisse par petits groupes. L’ambiance est joyeuse. Des plaisanteries fusent ça et là. On se tapote en poussant des éclats  de rire. C’est vrai que depuis un certain temps, le langage s’est beaucoup adouci entre ces deux ténors de l’arène politique de Koudougou, le CDP et l’UNDD. Cependant, pour l’élection du bureau du conseil municipal, depuis la veille, on a appris qu’il pourrait avoir une scission dans les rangs du CDP. Du fait de mécontentement de personnes qui se seraient vu refuser des strapontins. Vrai ou faux ? Du côté de l’UNDD, on disait la chose probable. Ce qui aurait, peut-être incité le parti de la Panthère à présenter des candidats, histoire de s’engouffrer dans la brèche en jouant au troisième larron. 10h, les conseillers sont priés de gagner la salle. Une liste de présence est dressée. Le préfet vient lire quelques textes et lois en rapport avec l’élection du jour et procéder à la mise en place du bureau de séance. Il est composé de Michel Yaméogo et d’Issa Ouédraogo, respectivement plus âgé et du plus jeune conseiller. Les votes se passent sans anicroche, à scrutin secret. Jérôme Zoma (maire), Gaston Kagambèga (1er adjoint) et Djénéba Kiemdé (2ème adjointe) sont élus devant respectivement, Noël Yaméogo, Adama Ouédraogo et Lassané Koala, en recueillant invariablement 36 voix contre 23. On comprend alors qu’en plus de ses 35 conseillers, le CDP bénéficie vraisemblablement de la voix du conseiller de l’ADF/RDA. L’UNDD ne présente pas de candidat pour la présidence des commissions spécialisées. Les candidats suivants du CDP sont élus avec 36 voix contre 23 bulletins nuls.


le maire et ses adjoints

 

Si les élections se sont déroulés sans accroc jusqu’à la fin du vote du bureau du conseil municipal, tel ne fut pas le cas quand vint l’heure d’élire les deux conseillers régionaux. Pour ce dernier point, l’UNDD et le CDP ont fait une interprétation différente de l’article 15 de la loi sur le vote des deux conseillers régionaux. Cet article  dit : ‘’Le conseil municipal élit ses deux conseillers régionaux au scrutin secret. Les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de voix sont déclarés élus’’. Des débats houleux et passionnés ont opposé les deux camps. Estimant que leurs points de vu, explications et prétentions ne rencontraient pas une oreille attentive du côté des conseillers CDP, les conseillers UNDD ont préféré quitter la salle. En amenant avec eux le président de séance, en l’occurrence Michel Yaméogo. Laissant le CDP élire à sa guise et en roue libre les deux conseillers régionaux. Ceci après avoir désigné un autre président de séance, Isidore Zongo de l’ADF/RDA. Cette fin en eau de boudin a irrité plus d’un conseiller CDP. On ne voulait pas que l’édifice s’écroule juste à la fin. Des tentatives ont été faites pour ramener les UNDDistes dans la salle. Apparemment, le CDP s’était résolu à concéder un conseiller régional à l’UNDD afin de préserver la cohésion. Mais c’était trop tard. On ne sait pas si l’UNDD fera recours. Mais en attendant, le PV de l’élection a été signé et remis au préfet.

Bureau du conseil municipal de Koudougou :

Maire : Jérôme Zoma

1er adjoint : Gaston Kagambèga

2ème adjointe : Djénéba Kiemdé

Affaires générales, sociales et cultuelles : Vincent Yaméogo aux

Affaires économiques et financières : Abdoulaye Zongo aux

Affaires environnementales et développement : Gilbert Tiendrébéogo aux

Aménagement et gestion foncière : Damien Zongo.

Conseillers régionaux : Moctar Maurice Zongo et Alimata Badini/Kabré.

 

 Le bureau du conseil municipal de Koudougou.



11/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres