Toute l'actualité de koudougou

le RIJ sensibilise les acteurs locaux à koudougou

Le RIJ sensibilise des acteurs locaux de la région

 

Le Réseau d’Initiative de Journalistes(RIJ) a tenu à Koudougou le 22 octobre 2011 un forum des acteurs sociaux de la région du centre-ouest avec pour thème «  média et acteurs locaux quels rôles dans le développement de la région? »Les autorités ont présidé la cérémonie d’ouverture. Tous, dans leur intervention ont applaudi cette initiative et promis de prendre en compte les conclusions des travaux pour mieux communiquer avec les populations que d’attendre une cérémonie pour le faire..

le présidum pendant la cérémonie d'ouverture

 

 Après ce, Mathieu Valéa coordonnateur des communicateurs de Koudougou(CCK) a fait un exposé sur ‘’ le rôle de la communication, cas des médias locaux de Koudougou’’.  Après avoir fait l’historique du nom Koudougou, le  président de la CCK est revenu sur les conditions de travail des journalistes. Ces derniers, dit-il sont confrontés à l’emprise de la politique dans la localité et il suffit de traiter une information ou d’être avec un tel ou un tel pour se faire ficher comme étant du pouvoir ou de l’opposition. A cela s’ajoute l’insuffisance du matériel de travail, l’insuffisance de la formation continue, le manque de communication, la politisation de toutes les activités. « Malgré cet état de fait, les journalistes de la région continuent d’informer d’éduquer de sensibiliser même si des menaces pendant les crises ne manquent pas » a précisé Mathieu Valéa. Le président a par ailleurs noté que les différents services déconcentrés de l’Etat et autres communiquent très peu. Certains possèdent un service de communication mais le hic est qu’il ne fonctionne pas en temps réel. Après cet exposée, s’en sont suivi les échanges entre les journalistes et les acteurs locaux que sont les représentants de l’administration, des forces de défense et de sécurité, la société civile, les auditeurs et les lecteurs. Lesquels ont mis à nu certaines réalités. Des populations ignorent le boulot du journalisme. Des services ont avoué ne pas reconnaitre la nécessité de créer un service de communication . Le renforcement de l’indépendance des hommes et femmes de média, la disponibilité des ressources, l’honnêteté dans la collaboration ont été entre autre le plat de résistance de ce dialogue direct.

 Le RIJ, il faut le rappeler, avait déjà initié deux cessions de formations, une en juillet et la seconde en septembre 2011, en faveur des animateurs et journalistes des radios des quatre provinces de la région.

 

photo de famille autorités et participants

Sabouna Ouédraogo tel 0022670245722



30/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres