Toute l'actualité de koudougou

Association de dolotière, Traquer le sida jusque dans les cabarets

 

Près d’une centaine de dolotières (vendeuses et productrices de dolo) ont bénéficié, du jeudi 9 au samedi 11 mai 2013, de trois jours de formation en genre et VIH. La session, organisée par l’Association Lagm-N-Taab La Boum des Dolotières de Koudougou, marque du coup le lancement des activités de cette association en matière de lutte contre le VIH/Sida.

 

L’association Lagm-N-Taab La Boum regroupe les femmes vivant de la préparation et de la commercialisation de la bière de mil, communément appelée dolo de Koudougou. Présidée par Monique Zoma, cette association, soutenue par le secrétariat permanent du comité national de lutte contre le sida (SP/CNLS), a fait depuis des années, le combat contre ce mal du siècle, son cheval de bataille. Formation, sensibilisation, visite de malade, don de vivres, de médicaments et autres produits de premières nécessités aux personnes infectées et affectées, sont des activités que s’efforcent de mener la présidente Monique Zoma et ses consœurs. C’est dans le cadre de l’exécution du programme de lutte contre les IST/VIH-Sida du SP/CNLS pour le compte de l’année 2013 que cette formation a été conçue et réalisée.

Ces dolotières sont formées pour mieux prévenir



Selon Cheick Kafando, l’un des formateurs, l’objectif de la formation est d’outiller les dolotières de connaissances en genre et VIH afin de produire un changement de comportement. En clair, précise Cheick kafando, les participantes devront, de retour dans leur milieu, produire des actions de sensibilisation au sein de leurs cabarets. C’est dire que jusqu’au cabaret le sida sera traqué et combattu. Elles devront en outre, susciter et favoriser le changement de comportement dans leur famille et au sein de la communauté. S’informer, se former et se prémunir pour mieux protéger seront les crédos de ces dolotières. Scindées en deux groupes, les femmes ont été outillées, outre Cheick Kafando, par trois autres formateurs à savoir : Edgar Roland Bationo, Batiana Luc Nébié et Alassane Ouédraogo.

 

                                                                      Cyrille Zoma

 



14/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres