Toute l'actualit de koudougou

Maison dArrt et de Correction de Koudougou Prires et dons avec Vision Culture

 

 

Le samedi 04 mai 2013, l’Association Vison Culture et leurs invités ont passé la matinée à maison d’arrêt et de correction de Koudougou. Objectif, participer à la messe avec les détenus et leur remettre des vivres, du matériel d’hygiène et des vêtements. Le parrain de l’activité Bernard Zongo secrétaire exécutif de l’ONG ‘’Attous  Yennega’’ y était.

 

L’Association Vision Culture se fixe entre autres objectifs, l’organisation de journées de solidarités au profit des plus démunis et des visites aux malades et aux détenus. C’est dans ce cadre qu’elle était à la prison civile de Koudougou où elle a organisé une messe. ‘’Je n’ai pas senti l’ambiance habituelle d’une messe faite de chants et danses’’ constate le parrain Bernard Zongo. Il a promis, avec les autres membres de sa structure, d’apporter du matériel de sonorisation pour équiper l’église. ‘’Je vois en ces centaines de détenus une perte pour la nation. Ce sont des bras valides et chacun devrait, de son côté, participer à la construction de notre pays’’ ajoute-t-il. Remerciements du représentant des pensionnaires de la maison d’arrêt et de correction (MACK).

Donateurs, partenaires et bénéficiaires derrière le don


’Ces gestes nous sont d’une grande utilité au plan moral. Savoir que ceux de l’extérieur pensent à nous, nous aide à tenir le coup et facilitera notre réinsertion sociale’’, laisse-t-il entendre.  Karim Sougué, inspecteur de sécurité pénitentiaire et régisseur de la MACK, a loué l’initiative de l’Association Vision Culture et saluer la présence de l’évêque de Koudougou Mgr Joachim Ouédraogo ainsi que les autres invités.

’Cette prière, ces vivres, ces savons et vêtements aident à améliorer les conditions de vies et la réinsertion sociale des détenus. Avec ces actions, les détenus savent qu’on pense à eux et ils auront à cœur de s’intégrer dans la société au lieu d’être des récidivistes. La simple visite à un détenu, lui donner les nouvelles des seins, sont d’une importance capitale pour lui’’ soutient le régisseur. Le président de l’Association Vision Culture, Gérald Kaboré, a dit merci au parrain et Mgr Joachim Ouédraogo pour leur accompagnement. Des échanges à bâtons rompus ont eu lieu entre les organisateurs, les invités et les détenus de la prison civile.



14/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres